Publié le 27 juillet 2016

Pour relever les défis de la transformation digitale, il faut réinventer la manière dont on gère les compétences – et libérer le potentiel humain des entreprises.

Plus fréquentes, plus rapides, les transformations de l’entreprise représentent un défi majeur : comment s’assurer que les compétences des collaborateurs d’aujourd’hui correspondent aux besoins de l’entreprise, demain ? Face à l’accélération des cycles de l’innovation, comment peut-on continuer à piloter la « workforce » d’une entreprise de la même façon ?

Notre réponse, et ma conviction, est qu’il faut libérer tout le potentiel des collaborateurs pour que leur entreprise soit capable de faire face aux mutations d’aujourd’hui et de demain.

L’actif le plus important de l’entreprise, c’est le capital humain

L’entreprise fait face à un double impératif : non seulement elle doit être capable de faire évoluer son business model pour s’adapter aux nouvelles réalités économiques et technologiques de manière continue, mais doit aussi savoir réinventer sa gestion des métiers et des compétences de manière pérenne et alignée à ces nouveaux modèles.

Ce qui est vraiment nouveau dans les transformations actuelles, c’est la vitesse : des secteurs entiers sont amenés à se renouveler à des rythmes inconnus jusqu’alors ! Il faut donc se rendre à l’évidence : on ne peut plus gérer les compétences comme avant.

« C’est en développant l’employabilité de ses salariés que l’entreprise pourra relever les défis des transformations actuelles, et des transformations futures »

C’est pour cette raison que la Direction des Ressources Humaines va prendre une importance stratégique majeure dès à présent : c’est en développant l’employabilité de ses salariés, en les rendant de plus en plus maîtres de leur carrière et en leurs offrant des opportunités nouvelles, que l’entreprise pourra relever les défis des transformations actuelles futures.

Comment faire ? Par où commencer ? Pour moi, cette démarche nouvelle commence par se libérer de certains préjugés et à remettre en cause certaines frontières qui n’ont plus aucun sens.

MGS-Human-Active-Capital

Révélez les talents cachés de l’entreprise

Les entreprises ont souvent pour habitude d’aller chercher leur talent à l’extérieur, pressées par la nécessité de se doter de compétences qu’elles n’ont pas développées en interne. Le risque ? Passer à côté de nombreux talents en interne, dont la personnalité ne demande qu’à s’épanouir… à condition que l’on pose un regard différent sur eux.

Pour libérer ce potentiel de talent, un modèle existe, qui trouve aujourd’hui une pertinence inattendue : c’est celui, entre autres, du cabinet de conseil.

« Il ne faut pas avoir peur de cette transversalité, c’est elle qui permet à tout le monde d’élargir ses compétences ! »

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises sont encore compartimentées par domaine, par fonction, et fourmillent de talents rares et enthousiastes qu’on ne fait travailler que dans certains domaines et pas d’autres. A tort ! Plus que jamais, nous avons besoin de toutes les compétences pour rendre les entreprises plus agiles.

A l’inverse, dans un cabinet de conseil, lorsque vous rentrez dans une fonction, vous êtes consultant rattaché à un secteur, par exemple l’industrie. Mais s’il n’y a pas de mission dans l’industrie, vous pouvez être proposés à d’autres secteurs : les télécommunications, la santé, la banque/assurance…Le collaborateur travaille sur tel ou tel projet, et s’il lui reste du temps, il peut mettre à disposition ses compétences à d’autres secteurs. Et pourquoi pas ce modèle en entreprise ?

À la fin, ces collaborateurs évoluent dans l’entreprise tout en ayant diversifié leur profil, en ayant gagné en polyvalence ce qui les rend très employable. Un pas vers des compétences hybrides qui leur permet de gagner en adaptabilité – et d’adopter une posture d’apprentissage en continu.

« Nous voulons encourager les individus à découvrir d’autres horizons et à ne jamais cesser d’apprendre. C’est là l’un des grands moteurs de l’énergie d’une entreprise ».

C’est en donnant leur chance à des collaborateurs de s’essayer à d’autres types de missions ou d’autres secteurs, d’évoluer dans leur métier ou d’autres, que l’entreprise peut trouver, en elle-même, des ressources d’engagement considérables.

Ce modèle là, qui valorise l’autonomie et l’apprentissage, nous y croyons ! Nous voulons encourager les individus à découvrir d’autres horizons et à ne jamais cesser d’apprendre. C’est là l’un des grands moteurs de l’énergie d’une entreprise.

Stimuler l’employabilité grâce à des experts du développement des compétences

Cette nouvelle façon de gérer les compétences peut s’établir de différentes manières : soit à l’intérieur de l’entreprise, soit chez des experts de l’emploi dont le métier est justement le développement de l’employabilité et des compétences. J’en discute souvent avec nos clients : toutes les entreprises n’ont pas les moyens et les outils nécessaires pour anticiper et piloter ces évolutions de compétences parfois trop compliquées, trop rapides ou trop ambitieuses.

L’une des solutions est de le réaliser avec eux ou pour eux… chez un expert de l’emploi, avec les mêmes objectifs et les mêmes garanties sociales ! Ces acteurs de l’emploi sont aujourd’hui capables d’aller plus loin qu’un simple accompagnement : pour simplifier et optimiser le processus, nous sommes en capacité de reprendre des activités, d’embaucher tout le personnel concerné en CDI et de les faire réopérer auprès du client d’origine, et avec d’autres.

« Aujourd’hui, nous sommes passés d’une garantie d’emploi à une garantie d’employabilité. »

Ils peuvent, par exemple, réaliser l’externalisation d’une fonction support pour positionner les collaborateurs existants comme de véritables experts de leur domaine, des consultants susceptibles d’être mobilisés aussi bien dans leur ancienne entreprise que sur de nouvelles missions dans d’autres structures de toutes tailles : on sait combien les PME et les ETI sont en demande des compétences de certains collaborateurs des grands groupes.

 Grâce à ce modèle, d’un côté, les entreprises peuvent se recentrer sur leur cœur de métier et, de l’autre, les collaborateurs ont l’opportunité d’apprendre davantage en étant immergés dans un environnement motivant, avec d’autres professionnels de leurs secteurs.

Nous sommes des experts de l’emploi et du développement des compétences. C’est notre métier que de rendre nos collaborateurs plus employables par de l’anticipation, par de l’accompagnement et par des formations très fréquentes pour un vrai suivi des carrières de chacun. Aujourd’hui, nous sommes passés d’une garantie d’emploi à une garantie d’employabilité : savoir libérer et développer ce potentiel humain, voilà le vrai différenciateur économique pour les entreprises du XXIe siècle !

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !