Publié le 24 janvier 2017

L’externalisation du recrutement (ou RPO pour Recruitment Process Outsourcing) est une solution RH à la popularité croissante. De la réduction des coûts à une meilleure anticipation des pics de recrutement, le RPO apporte en effet de nombreux avantages aux organisations qui souhaitent optimiser leur gestion du recrutement. Explications et retours d’expérience avec la Société Générale.

Le marché mondial du RPO a atteint 4,5 milliards d’euros en 2015 et il pourrait atteindre 9 milliards d’euros d’ici 2020. Pour la France, les chiffres sont tout aussi impressionnants : la croissance du secteur a atteint 139% en 2016 par rapport à l’année précédente. Quelles sont les raisons qui expliquent cet attrait croissant pour le RPO ? Au-delà de la réduction des coûts, quels avantages les organisations peuvent-elle tirer de la mise en place de ces solutions ?

Des questions auxquelles répondent aujourd’hui Damien Grandpré, Directeur des opérations RH chez ManpowerGroup Solutions et Nadine Vanaud, Directrice Adjointe du Recrutement Groupe à la Société Générale, qui a mis en place des solutions de RPO. Démonstration en 7 points des avantages de la mise en place de solutions de RPO, illustrée par les retours d’expérience de la Société Générale. 

1.   Le RPO pour réduire les coûts du recrutement

Le RPO répond effectivement à un premier enjeu stratégique des entreprises : la réduction des coûts. Le Human Resource Magazine relevait dès 2012 que les employeurs ayant externalisé tout ou partie de leur processus de recrutement pouvaient "dépenser de 40 à 50% moins lors de la première année de contrat"de la personne embauchée. 

Des chiffres qui correspondent aux résultats observés sur le terrain. A la Société Générale, c’est un changement de modèle opérationnel conjugué à la mise en place d’un RPO qui a permis d’atteindre une baisse des coûts de recrutements de cet ordre là.  Attention à ne pas croire pour autant à l’effet « magique » du RPO. Pour Damien Grandpré :

« Pour donner son plein potentiel, le RPO peut s’accompagner d’une réorganisation interne du processus de recrutement. Une stratégie de RPO réussie favorise vraiment les synergies à ce niveau, surtout si le pilotage par le client s’effectue en bonne intelligence avec des équipes RPO sur site.»

2.   Le RPO pour repositionner les collaborateurs RH sur des activités à forte valeur ajoutée

Autre avantage, permettre à l’organisation de capitaliser sur les expertises internes, en déléguant au prestataire les opérations pour lesquelles il peut apporter une vraie plus-value. A la Société Générale, explique Nadine Vanaud :

« La solution de RPO adoptée se concentre sur la partie sourcing, ce qui nous permet de capitaliser sur les expertises internes sous-utilisées. Nous pouvons ainsi replacer les collaborateurs spécialisés (psychologues, sociologues du travail) sur des activités à plus grande valeur ajoutée telles que les entretiens de recrutement

Une façon d’optimiser l’utilisation des ressources internes, tout en profitant de l’expertise du prestataire dans d’autres domaines du processus de recrutement.

3.   Le RPO pour une meilleure adéquation entre les besoins des managers et les profils sourcés

Un bon prestataire RPO doit fournir en permanence la quantité adéquate de talents aux compétences nécessaires, et ajuster les opérations de recrutement au fur et à mesure de l’évolution de la demande.  Pour cela, un contact régulier entre les équipes du prestataire et les managers de l’entreprise est nécessaire. En effet, ces derniers connaissent les métiers, rédigent les fiches de poste et sont donc les mieux à même de définir les compétences attendues.

Ainsi, grâce à un modèle de gouvernance et de pilotage de la performance (attention portée à la compréhension des besoins du managers, suivi du SLA, discussions régulières sur les profils pénuriques), 80% des managers de la Société Générale se déclarent satisfaits de l’adéquation entre les CV transmis et la fiche de poste. Un résultat obtenu dans un contexte de grande diversité des métiers concernés, de l’IT aux commerciaux.

4.   Le RPO pour améliorer la satisfaction des candidats…et l’image de marque employeur

Alors que la pénurie des talents devient l’une des caractéristiques majeures du marché de l’emploi, l’image de marque employeur devient cruciale pour les attirer. Or, cette image peut être affectée par des processus de recrutement à rallonge ou peu concluants. Que ce soit à cause d’une inadéquation entre les profils sourcés et les postes proposés ou suite à une mauvais organisation interne, une solution de RPO adaptée peut lever ces obstacles.

A la clé, une amélioration de la satisfaction des candidats non-négligeable : dans le cadre du processus de RPO de la Société Générale, 82% des candidats jugent ainsi la qualité de la prise en charge satisfaisante. Une satisfaction qui ne peut que bénéficier à l’image de marque employeur.

5.   Le RPO, une prestation « à la carte » pour coller au plus près des besoins

L’externalisation du recrutement ne doit pas nécessairement englober l’ensemble du processus. Selon les difficultés spécifiques de telle ou telle opération, il est possible de déléguer la responsabilité pour certains types de recrutement - comme celui des profils expérimentés par exemple- tout en conservant le reste en interne. 

Les solutions de RPO sont très modulables, afin de s’adapter aux besoins des clients pour une prestation « à la carte » (sourcing, évaluation, onboarding, etc.). Une flexibilité que la Société Générale a su utiliser au mieux en externalisant la partie sourcing du recrutement pour gérer tous les entretiens en interne. De même, les équipes de ManpowerGroup Solutions ont pu intervenir en renfort sur des campagnes sur les réseaux sociaux ou en mettant en place un sourcing en continu sur des besoins récurrents.

6.   Le RPO pour une meilleure anticipation des pics de recrutement

Dans cette période d'incertitude généralisée, notamment en période d’élections où les process de recrutements sont souvent gelés, les employeurs ont tendance à avoir les yeux rivés sur le court terme et à agir dans l'urgence. Or l’anticipation et l’inscription des processus dans une vision de long terme, alignée sur les objectifs stratégiques de l’entreprise, sont essentiels pour relever le défi des talents.

Appréhender à la fois le court et le long terme nécessite une expertise qui manque parfois en interne : le RPO est alors une solution efficace. Par exemple, grâce à une collaboration entre la direction du recrutement de la Société Générale et l’équipe « in situ » de RPO de ManpowerGroup Solutions, les pics (ou les creux) de recrutement ont pu être anticipés, et la taille de l’équipe RPO adaptée en conséquence.

7.   Le RPO pour une réduction des délais de recrutement

« En moyenne, nous sommes en mesure de réduire les délais de recrutements de 20% » explique Damien Grandpré (ManpowerGroup Solutions). En effet, mettre en place des solutions de RPO permet une industrialisation et un renforcement des process de recrutement, une accélération particulièrement bienvenue en cas de pic de recrutement.  Ce « temps gagné » permet aussi à l’entreprise de se concentrer sur des aspects stratégiques du processus de recrutement, en particulier l’entretien d’embauche lui-même, comme l’a fait la Société Générale.

La réduction des délais est une des préoccupations majeures des prestataires RPO, qui savent d’expérience où concentrer leurs efforts pour optimiser les process tout en les rendant plus efficace. Une démarche progressive qui se maintient dans le temps, pour conserver l’agilité et continuer d’améliorer les process de façon incrémentales. Cela permet de sortir des dommages causés par le recrutement « Stop and Go » et entrer dans une « Go slowly and run » pour anticiper la demande de recrutement et garder un temps d’avance !

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !